Day 4 (6/5/17) – Mount Laguna to Oriflammes Canyon – Mi 60

cropped-boussole_fond_transparent.png

Sur le plan statistique, c’était une bonne journée (la meilleure jusqu’ici avec 20 miles). Pour le reste… 

La journée avait pourtant si bien commencé. Levés à 5h, propres, frais et dispos après un bon repas la veille (Pablo a craqué au grocery store de Mount Laguna, le premier croisé sur notre route depuis le départ), nous décollons tranquillement à 7h du camping. De retour sur le sentier, BIM,  encore un trail magique : Coca, Seven Up et DrPepper dans une glacière. La suite se goupille bien. 3 miles agréables, au frais dans les bois, petite brise matinale, fleurs odorantes, tu vois le topo. Puis arrivés en haut d’une crête, avec vue sur le canyon beauuuucoup plus bas, le vent se lève – effet de Foehn oblige. Pas de problème, on inaugure les vestes Gore-tex. On continue notre route sur 2 miles en longeant la crête. Le vent est de plus en plus fort et ça devient raide de garder l’équilibre. Deux chevilles tordues plus tard, on passe le mile 50. Ce qui était marrant 5 minutes commence sérieusement à nous courir sur le haricot et on a maintenant l’impression d’être deux moustiques dans un Dyson. On est pas au bout de nos peines mais ça, on le sait pas encore. 

Il n’empêche, aujourd’hui, on trace plus que d’habitude grâce au terrain plus plat, voire en descente. Un belle journée pour avaler du mile nous diriez-vous… C’était sans compter le vent mais surtout la pluie torrentielle du ‘high desert’ (2 000 mètres d’altitude) qui nous frappent de plein fouet et nous empêchent d’avancer. Bienvenue en Enfer. Pour ne rien gâcher, le genou de Shade fait des siennes et Pablo a le dos douloureux. La faim arrive et on cherche à s’abriter. C’est alors qu’on tombe sur Buck, un natif de l’Arizona, moustache, chapeau de cow boy et veste des Braves d’Atlanta sur les épaules, posé sous une bache en guise de auvent. Il nous propose un peu d’espace au sec pour manger et offre cheetos et eau. Where are you from? Paris. Paris,  Texas?? Non,  pas vraiment. Buck est le « personal Trail Angel » de sa femme : elle hike, il suit en pick up et attend sous son auvent. Merci pour tout Buck, see you in Barrel Springs! Pourtant après ce coup de chance, la suite ne s’arrange pas. La pluie demeure, le sentier est étroit, coincé entre une falaise à gauche et un ravin à droite, noyé dans un épais brouillard. 

L’ambiance devient super glauque, avec pas moins d’une dizaine de plaques « à la mémoire de » … « RIP »… En moins de 20 mètres. Tous tombés dans le ravin, dont on voit pas le fond. Et c’est pas comme si y avait pas de vent… Passons, on avance. La pluie augmente, le vent ne faiblit pas.  Shade à toujours un genou en sucette, Pablo un trapèze en chou-fleur. On continue comme ça pendant 6 heures… Interminable. Au mile 60, n’ayant plus la foi d’aller jusqu’au campsite et à deux doigts de la crise de nerfs, on plante la tente au milieu de rien, sous des trombes d’eau, et pleins de boue. 
Bilan des courses : chaussures inondées, pantalons trempés, moral dans les chaussettes (trempées elles aussi), plus de fringues, pas de reseau. Ne nous reste plus qu’un pâté d’aiguillettes de canard 20 % de foie gras (merci Mathieu) miraculeusement passé à la douane, englouti avec tortillas et Seven Up, pardon Ô Gastronomie (pardon Mathieu). 

À 19h, dodo gelés, avec bourrasques qui manquent d’emporter la tente… Et nous promettent une douce nuit. Sale journée pour Shablo… In the wind. 

cropped-boussole_fond_transparent.png

Publicités

4 réflexions sur “Day 4 (6/5/17) – Mount Laguna to Oriflammes Canyon – Mi 60

  1. Coucou Delphine. On suit vos aventures avec assiduité : tous les soirs petite lecture en famille de votre journée. Explications à l appui pour Titouan. C est un plaisir de vous lire. Continuez à nous faire rêver…. par tous les temps !!!!
    Bises de Maud, Alain & Titouan.

    J'aime

    1. Coucou miss Shade ! Un vrai plaisir pour moi aussi de te lire ☺️ Quelle aventure !!!! Et sur le chemin vous allez faire plein de rencontres inoubliables ! Profitez bien et courage pour les moments plus difficiles … je serai une lectrice assidue ! Bises !!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s