Day 5 (7/5/17) – Oriflammes Canyon to Julian – Mi 77

cropped-boussole_fond_transparent.png

Surpriiiiise! Après une douce et fraîche nuit rythmée par les tremblements de la tente sous le vent, voici ce que nous a réservé la suite de cette journée de m**de :

Non, vraiment vous ne rêvez pas. C’est bien de la neige, près de 5cm, qui a recouvert notre tente et ses environs. Doux Jésus ! De la neige en plein désert. Inutile de préciser que nous n’étions pas préparés… Après avoir englouti un cinnamon roll, un coca et rangé nos affaires trempées de la veille, on sort en speed pour plier la tente. En short pour Pablo, en short et collant thermiques pour Shade. Hop hop hop, en trois minutes et vingts doigts gelés, la tente est pliée. Il nous reste 17 miles pour rejoindre la jonction à Scissors Crossing qui nous permettra de faire du stop jusqu’à Julian. Sans vêtements chauds et avec nos chaussures encore mouillées de la veille, c’est no way. Damn! On est obligés de tricher et de rebrousser chemin jusqu’à retrouver à 2 miles la bien nommée Sunrise Highway pour faire du stop. Par chance nous n’attendons que quelques minutes. C’est David et sa chienne Rooka qui nous prennent direct dans leur pick-up. Il bosse dans la navy et fait quelques sections du PCT par moment, alors il nous en dit plus sur ce qui nous attend. Julian c’est sa route, parfait. Il nous propose de nous amener nous réchauffer à la brasserie mais pas de bol, c’est fermé. Ah oui, il n’est quand même que 9h du matin… Commence alors le marathon des hôtels pour pouvoir dormir au chaud et faire une lessive. Trop chou, il en appelle plusieurs pour nous mais manque de pot, pas de place ou trop cher ou pas de lave-linge. Tant pis, il nous déposera devant chez Mom’s où il nous conseille la fameuse Apple pie. See you David, merci beaucoup ! 
Bon, nous voilà maintenant bien avancés. Il neige et vente encore comme jamais, même si en ville, ça ne tient pas… Qu’est-ce qu’on fait ? Café ? On est boueux et trempés… Ah tiens, voilà des hikers que l’on connaît ! Ils nous ramènent chez Carmen, une célèbre Trail Angel où ils ont pu passer la nuit dernière. 

Chez Carmen c’est le rendez-vous des hikers fauchés qui n’ont pas pris d’hôtel pour une pause en ville, ou qui veulent simplement se retrouver. Carmen, c’est un sacré personnage ! Dans son resto en travaux elle accueille et héberge les hikers du PCT qui le souhaitent. Et c’est avec un Big hug qu’elle nous reçoit.  Toute la journée, elle conduit les uns et les autres chez le médecin, au magasin d’équipements, chez les opérateurs téléphoniques, etc. Du coup, on profite aussi de cette journée de pause pour faire une lessive et quelques courses, faire sécher nos chaussures et manger manger manger. On ne nous aura pas menti sur le hiker hunger (la grosse fringale du randonneur). Au total, on aura avalé un burger et ses frites de l’espace, quatre ou cinq cafés, une part d’appel pie et sa boule de glace maousse costaude et une pizza. Not bad. 

En passant on aura aussi visité un shop glauquissime qui fait l’apologie des armes (« Si Dieu voulait qu’on soit végétarien, il aurait rendu les brocolis plus drôles à shooter ») et vend des vieux posters d’enrôlement assez cocasses. Chelou. 

La nuit chez Carmen, on s’entasse comme une quinzaine d’autres hikers par terre dans nos duvets. Au moins, on est au chaud ! 

cropped-boussole_fond_transparent.png

Publicités

2 réflexions sur “Day 5 (7/5/17) – Oriflammes Canyon to Julian – Mi 77

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s