Day 20 (22/5/17) – Mi 242 to Big Bear Lake, Mi 265

cropped-boussole_fond_transparent.pngLe réveil sonne à 4h et promet une longue journée de marche. Si on veut être à Big Bear ce soir il nous faudra marcher encore 23 miles. Toujours sans gaz et donc sans café, le décollage est tout de suite plus rapide… On sillonne les bois pendant quelques miles ce qui rend ce matin très agréable. Au bout d’un moment au milieu de nulle part, on tombe sur une réserve d’animaux en cage utilisés pour le cinéma ou la télévision… Notre premier ours… Déprimant. Même si le chemin est cool, manque de pot, Pablo a super mal au dos. En plus on a plus de gaz depuis deux jours. Et même si on arrive à la jonction du trail et de la highway qui va jusqu’à Big Bear, pas sûr qu’on nous prenne en stop, il sera peut être trop tard. Bon, du coup on fait du stop un peu plus tôt que prévu. 

Mais zéro regret : au bout de quelques minutes, c’est Scott qui nous prend dans son pick-up toujours plus. Un fireman à mi temps à LA d’une quarantaine d’années complément made in America. D’ailleurs, si on lui demande s’il pourrait vivre en Europe, il nous répond qu’il serait très certainement jaloux des américains tellement c’est génial l’Amérique. Amazing. Trop sympa, Scott nous fait découvrir la ville et nous montre ses différentes maisons qu’il s’amuse à acheter, retaper et à revendre pour son plaisir et pour plus tard s’acheter la barraque de ses rêves. On fait même un stop pour visiter l’une d’entre elles. Jacuzzi et tout. Incroyable.

Trop chou, il fait un crochet dans un magasin de sport pour que l’on puisse se racheter du gaz. 

Bref, sinon, Big Bear Lake est une petite ville de villégiature pour la classe moyenne + américaine qui aime le ski l’hiver et le lac et ses barbec’ l’été. Les maisons y sont en bois pour la plupart et toutes ont leur petit ours sur le parvis. Après le tour qui dure plus d’une heure, Scott nous dépose à l’auberge de jeunesse où nous voulons passer deux nuits. Il nous propose de nous redeposer sur le trail dans deux jours mais on refuse, trop de générosité dans cette personne, nous ne voulons pas abuser.

C’est Sarge qui nous accueille dans son auberge. Comprendre « Sargent », car c’est un ancien de l’armée US. Il est spécial mais nous fait un bon prix, alors on l’aime bien. On pourra se poser et faire notre lessive, du luxe. 

Après avoir posé nos affaires, direction la brasserie pour deux burgers pour la douze. C’est si bon, on ne s’en lasse pas. La suite de la journée c’est « re-visite » de l’hyper centre de Big bear Lake, the Village. 

Pas grand chose à faire si ce n’est des magasins de souvenir kitchissimes et manger manger manger. On se laisse tenter par une glace et un milkshake qui déchirent avant de retourner au restau pour dîner… Bah oui, on a faim. 

cropped-boussole_fond_transparent.png

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s