Day 39 (10/6/17) – HikerTown (Mi 517) to Mi 534

cropped-boussole_fond_transparent.png

Mini grasse mat à hiker town. P’tit dej des champions : café & nachos. Une douche froide et on se met en chantier. Gros filtrage d’eau car 17 miles sans une goutte nous attendent. Une derniere accolade avec Gandhi, le type qui gère l’endroit et on reprend le trail.

Le résumé de la journée est simple et globalement celui ci : une ligne droite plate de 10km, un virage et une autre ligne de 15 km. Cette fois on peut le dire, on est vraiment dans le désert de Mojave. Le sentier longe ce qu’on appelle ici un acqueduc, mais qui est en fait un gros pipeline d’au moins 2 mètres de diamètre, à moitié enfoui dans le sol. C’est l’acqueduc de Los Angeles. Il sert à alimenter toute la ville en eau.

Le trail le suit donc, au milieu du désert. On a l’avantage d’avoir pas mal de vent aujourd’hui ce qui fait un peu baisser la température. On imagine que sans vent, cette longue ligne droite plate et interminable eut été un calvaire… La vidéo 

On prend notre pause de midi sous l’un des rares arbres offrant de l’ombre dans le secteur. On est rapidement rejoints par Slim Shady qui en profite aussi. L’après-midi est similaire à la matinée… marcher de la sorte n’est pas ce qu’il y a de plus passionnant mais au moins avec les montées qui nous attendent demain nos jambes s’économisent un peu… Au passage on croise des vaches qui ont l’air de se faire chier autant que nous. Alors qu’on aperçoit à notre droite au loin un véritable champs de panneaux solaires, des milliers de mètres carrés de rectangles noir, nous entrons nous dans un champs d’éoliennes. Le vent qu’on a eu toute la journée s’explique désormais.On atteint le point d’eau 17 miles après être partis, une déviation du pipeline que l’on a continué de suivre. D’autres hikers ont planté leur tente et on fait de même. Dîner rapido et 30 minutes après être arrivés, on est au lit. Autour de nous le fond sonore est dominé par les sifflantes pales des centaines éoliennes tournoyant indéfiniment … 

Demain, on tentera d’atteindre Tehachapi à 23 miles d’ici. Mais ça risque de ne pas être simple car le vent va continuer de souffler, les côtes seront au rendez-vous, le tout dans un épais sable… On verra bien. À bientôt les bambinos.cropped-boussole_fond_transparent.png

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s