Day 40 (11/6/17) – Mi 534 to Tehachapi (Mi 557)

cropped-boussole_fond_transparent.png

Ce matin réveil dans les éoliennes. Comme on pouvait s’y attendre, le vent a soufflé toute la nuit et les pâles ont continué de siffler. La tente a bien bougé et 2 sardines ont sauté. On reprend le sentier et pendant 5 miles on traverse le champs d’éoliennes. On en apprend un peu plus : il s’agit d’un parc de 126 éoliennes alimentant 60 000 foyers en énergie à l’année. Passé le champs, le trail commence à monter. Pendant environ 2  miles puis redescend aussi sec pour arriver dans une creek. On filtre notre eau pour seulement les 7 prochains miles après avoir appris qu’un trail angel distribuait de l’eau 7 miles plus loin. 

À la fin de la pause, c’est reparti pour la montée. Le vent n’a pas faibli et nous avançons maintenant les pieds dans le sable, ce qui ne facilite en rien notre progression.. 

Après une nouvelle descente, nous nous retrouvons au pied de la grosse difficulté de la journée : une montagne à gravir qui commence par 2 miles très raides puis 4 un peu moins, toujours dans le vent et le sable, pour arriver à 2 100 mètres environ. Ça souffle vraiment fort, et il faut rester vigilants car le vent peut nous déséquilibrer à tout moment. Arrivés en haut, au mile 549, les trail Angels sont bien là : nous faisons la connaissance de Robert et Daniel, deux types du coin qui nous offrent eau (d’une source voisine), gâteaux et fruits. On reste un petit peu avec eux à papoter mais pas trop car le vent nous refroidit, qu’il nous reste encore 9 miles avant de croiser la route pour Tehachapi et qu’il est déjà 16h. 

On repart donc pour 9 miles, quasiment uniquement de descente. Nos corps se sont refroidis et nos genoux sont maintenant douloureux. On progresse malgré tout, motivés par la perspective de la douche et du lit qui nous attendent. Les derniers miles se passent dans une nouvelle « wind farm », encore plus grande que celle du matin , si bien qu’on en voit pas la fin, des éoliennes à perte de vue…

À 19h30 environ, on arrive sur la highway de Tehachapi. La ville est à 9 miles à l’ouest du trail alors nous allons faire du stop. On retombe au passage sur le camion de Legend, le trail angel recontré à Cajon Pass. Cette fois, il est parti faire un tour mais a laissé un mot sur une glacière remplie de thé glacé. Merci mec.

Après s’être raffraichit le gosier on se pose au bord de la route, pouces vers le ciel. On attend pas plus d’une dizaine de minutes avant que Michele nous prenne. Elle va à Tehachapi et a l’habitude de déposer des hikers. Elle nous indique au passage quelques adresses où manger (« TK’s pizza, oh my god, the best pizzas ever« . Pas moins). Merci Michele, à bientôt.

On arrive au Ranch House Motel, somme toute assez piteux, satisfaits de cette journée à 23 miles. Au passage, un type du coin nous parle de la Red House BBQ, un resto qui reçoit des hikers dans le jardin, où sont installés des tipis, le tout gratuitement. A voir pour demain…

C’est maintenant l’heure du dîner et de la douche, demain : grasse mat !

cropped-boussole_fond_transparent.png

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s