Day 47 (18/6/17) – Mi 621 to Mi 638

cropped-boussole_fond_transparent.png

Aujourd’hui le réveil sonne à 1h. Pablo pour son premier cowboy camping a eu un peu de mal à s’endormir, vaguement paranoïaque qu’il était de voir araignées, scorpions et autres mille pattes  (qui semblent réellement avoir 1000 pattes en Californie) se glisser dans son duvet. Mais finalement rien à signaler, la courte nuit à été douce, sans vent et marquée par une jolie voie lactee. Le réveil est quand même pas simple après 4h de sommeil.

A 1h Cheez it et Chexmix sont déjà partis tandis que Riper Sidney et Jacklyn se préparent. Nous on decolle à 2h.

On commence par rejoindre le trail qui est à 3 miles de la source, dans le sable. Autour de nous la lune nous laisse deviner les silhouettes des cactus. On découvre la faune de la nuit, qui n’a rien à voir avec celle diurne, quand les serpents ne sont pas la, les souris dansent. On croise nos premiers scorpions, étonnés de ne pas en avoir vus jusque là, on découvre qu’ils ne sortent pas le jour, et pour le premier qu’on aperçoit on a même droit à un combat vs une araignée. Scorpion 1 araignée 0.

Le vent se lève un peu et nous rafraîchit,  mais il doit encore faire 25 degrés à cette heure ci. Au loin dans la plaine on distingue quelques lampes frontales, tout le monde est d’accord sur ce point : marcher par ce temps en journée est impossible, du coup la nuit est courte pour beaucoup d’entre nous.

Marcher la nuit ça va, les côtes sont surmontables et on se rend vite compte que notre premier obstacle sur ce pct n’est pas le relief mais bien le soleil. 

A 5h, le ciel commence à s’éclairer doucement et prend des tons roses et jaunes. On découvre alors les formes du relief alentour. A 6h il fait jour et à 7 le soleil jaillit du sommet des montagnes. L’enfer peut commencer. Les scorpions sont rentrés chez eux, les serpents sortent rôtir au soleil, probablement blasés de se cailler les écailles sous terre. 

A 9h la fatigue, mêlée à la chaleur devenue plombante nous plonge dans un état second, un pied devant l’autre, machinalement, pilote automatique activé. 

Nous sommes à 2 miles d’une cache d’eau, qui nous l’espérons a été rechargée par nos anges gardiens bénévoles. On est pas déçus : une vingtaine de géricanes de 20 litres nous attendent à l’ombre d’un immense Yucca. Lightning se repose à côté, tandis que Will, le jeune texan qui vient de passer son bac et qu’on a pas revu depuis belle lurette ramène également sa fraise. L’ombre et l’eau nous font du bien, et au bout d’une vingtaine de minutes un voiture se gare sur une route de sable croisant le trail. Un homme, le trail angel de la cache en sort, 2 gros sacs de nourriture dans les mains, destinés à remplir une glacière vide près des gericanes. La classe, ça fait 8h qu’on marche et en plus de l’eau et de l’ombre, on a droit à des gâteaux à la cannelle. C’est pas de refus avant la grosse ascension de la journée qui nous attend 100 mètres plus loin : une côte qui va nous durer 2 heures.

Arrivés en haut non sans difficulté, c’est l’heure de faire un break, il est midi et on va attendre la fin d’aprèm pour repartir en essayant de dormir d’ici la. C’est peine perdu… On reste 6h sur place, mais entre l’ombre difficile à trouver, la température désormais supérieure à 40 degrés, les moustiques et les mouches, c’est pas tout de suite qu’on verra Morphée..

A 17h on se remet en marche pour quelques miles, le trail redescend et s’enfonce dans la forêt. Nous plantons la tente chez les moustiques. 

Il nous reste 13 miles avant d’atteindre Walker Pass, d’où nous prendrons un bus pour Lake Isabella, à 36 miles à l’ouest du pct.

cropped-boussole_fond_transparent.png

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s