Day 54 (25/6/17) – Kennedy Meadows to Mi 704

cropped-boussole_fond_transparent.pngOn profite de Kennedy Meadows pour se détendre et la détente commence aujourd’hui avec des oeufs et du bacon. On passe ensuite une bonne partie de la journée sur la terrasse du General Store, à discuter, boire un verre ou

trouver une nouvelle manière d’organiser nos sacs avec ce qu il y a de nouveau dedans… 99 % des hikers doivent se demander comment, bon sang, ils vont faire pour rentrer leur boîte à ours de 1,7 kg (vide) dans leur sac… c’est un peu Tetris mais au final tout rentre…

Papaoats, un hiker qu’on avait rencontré a Wrightwood nous raconte sa dernière anecdote : il a campé la nuit dernière à la source ou nous n’avons pas voulu camper et où un ours à été vu 10 jours avant. Lui a décidé de faire du cowboy camping près de l’eau, son sac à dos en guise d’oreiller. Mauvaise idée puisqu’en plein milieu de la nuit, il sent son sac bouger, dans un demi sommeil, ouvre les yeux et voit une tête d’ours a 20 cm de la sienne en train de lui tirer son sac. Les ours sont loin d’être stupides et connaissent les hikers, ils savent très bien que tente = sac à dos, et que sac à dos = nourriture. Papaoats a dû s’extirper de son duvet en une fraction de seconde et se montrer agressif, impressionnant et faire peur à l’ours. Ce n est qu’en lui jetant des cailloux qu’il a pu le faire partir… Quelle bonne idee d’avoir campé 2 miles avant cette nuit-là…

Après une dernière douche tant qu’on peut, on reprend le trail à 19h avec Nate, la mascotte de chien Bandit, Sam et John.

Kennedy Meadows nous laissera un souvenir mitigé. Nous avons tellement attendu ce moment que nous étions extrêmement heureux bien sûr d’y arriver. Mais l’endroit est si connu sur le PCT, mentionné dans le film Wild, qu’ici les commerçants surfent sur la vague… Les prix sont overgonflés, le personnel pas très friendly.. Tu pourrais au moins me sourire pour les 5$ que je te file pour tes chips… C’est tellement aux antipodes des gens qu’on a croisés jusque là… Peut-être que les trail angels nous ont trop bien habitués…

Bref passons , il est l’heure de repartir, le désert est maintenant derrière nous et un nouveau chapitre s’ouvre et pas des moindres : la Sierra.

L’excitation est à son paroxysme, alors pour se remettre en jambes nous parcourons 3 petits miles avec les potos américains. Nous avons entendu parler d’un feu près du Mont Whitney qui a démarré il y a un ou deux jours, après qu’un énorme drone de l’usine Air Force se soit planté dans la montagne. On sent la fumée quand nous arrivons au campsite et espérons que le feu n’arrive pas vers nous… À demain pour notre premier vrai jour de Sierra !cropped-boussole_fond_transparent.png

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s